« JAEGER-LE COULTRE- della Rocca vente en ligne de montres vintage


Jaeger-LeCoultre, la Grande Maison de la Vallée de Joux, pose ses fondements en 1833 sous la direction de Antoine LeCoultre, inventeur et horloger autodidacte, qui consacre toute sa vie à la recherche de la précision et à la fiabilité absolue. Cela se traduit par la création, en une trentaine d’années, de plus de 350 calibres dont 99 répétitions et 128 dotés de chronographes. Le nom Jaeger vient du parisien Jaeger Edmond qui en 1903 demande à Jacques David LeCoultre (fils d’Antoine) de collaborer avec lui pour la fabrication de calibres issus de sa propre invention. Ils consolideront ainsi leur union professionnelle par l’enregistrement de la marque Jaeger-LeCoultre en 1937.
En 1844 Jaeger-LeCoultre enregistre l’invention du Millionometer, un instrument très précis capable de mesurer le micron; en 1907 c’est la naissance du calibre 145, le mouvement mécanique le plus plat au monde (1,38 mm) et en 1929 c’est le calibre 101, le plus petit qui existe. Inventée en 1928 par Jean Léon Reutter et puis développée et produit par Jaeger-LeCoultre, la montre Jaeger-LeCoultre Atmos atteint virtuellement le vieux rêve du mouvement perpétuel, prélevant de l’énergie sur la plus légère variation de température.
L’année 1931 est l’année de l’une des créations les plus importantes de la célèbre maison: la montre Jaeger-LeCoultre Reverso. Créé initialement pour les joueurs de polo de l’Inde britannique, le brevet de la reverso déclare: une montre qui peut glisser dans son placement et de tourner sur elle-même complètement. Il a suffi de peu de temps pour que cette montre devienne un classique de l’ArtDéco, ainsi qu’une légende vivante.
Après la Seconde Guerre Mondiale, la maison lance une série de montres conçue pour des hommes d’actions, sous la signe de la précision, de la fonctionnalité et de la force: en 1956 la montre Jaeger-LeCoultre Memovox, la première montre équipée d’une alarme automatique; en 1958 la Jaeger-LeCoultre Geophysic, chronomètre avec un double boîtier anti-magnétique; en 1965 la Jaeger-LeCoultre Polaris et enfin la Jaeger LeCoultre Futurematic et la Jaeger-LeCoultre Geomatic qui font eux aussi partie de la légende.
Plus récemment, en 1992, Jaeger-LeCoultre institue le 1000 Hours Control: une série de test qui ont créé une nouvelle référence sur la fiabilité des montres.
Elle fait son entrée dans le monde de la haute horlogerie en 2004 à travers le Jaeger-LeCoultre Gyrotourbillon, un tourbillon sphérique d’une complication exceptionnelle. Pour fêter en 2006, les 75 ans de son modèle le plus significatif, le Jaeger-LeCoultre Reverso, Jaeger-LeCoultre réalise un rêve: réunir en une seule montre la mesure du temps civil, du temps sidéral et du temps astral. C’est ainsi qu’est né le Jaeger-LeCoultre Reverso Grande Complication, une sorte de triptyque avec trois visions du temps pour une seule montre, trois mécaniques extrêmement compliquées et raffinées, la première et unique montre avec trois cadrans principaux. Le site Internet offre une possibilité agréable de se rapprocher du mode de travail de l’entreprise Jaeger-LeCoultre, à travers un parcours audio, animé par des images qui reproduisent les différentes étapes de la manufacture, du design à la décoration manuelle. Il est, aussi possible de suivre en image l’extension de la manufacture de plus de 9000 mètre carrés (en plus des 16.000 actuels) dans le plein respect de son environnement. Tout cela prouve la bonne harmonie qui existe entre le vert des montagnes, le calme des lacs et la créativité des montres Jaeger-LeCoultre.